IMG_3871

Les religions, qu'elles soient monothéistes ou non, adoptent comme dogme fondamental, les notions de Bien et de Mal. Apparue au moment ou l'homme a acquis la conscience de lui-même, de sa condition mortelle ainsi que de sa place dans la société, au moment ou il a eu conscience des conséquences de ses propres actions non seulement pour lui-même, mais aussi pour autrui, pour son environnement et son mode de vie, la dualité manichéenne s’est inscrite dans son esprit, à la douleur de ses échecs ou au bonheur de ses succès, pour forger lentement la conscience morale de l'humanité.

«Ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des coeurs.» (Corinthiens 4.5)